Habitants du vide

Cie Les mains libres

Création mars 2021

Préambule

Bonjour,

Au moment où les acteurs du spectacle vivant voient leur perspectives mises en doute et s’effacer, nous sommes toujours plus nombreux à flirter avec le vide.

Dans ce ‘contexte’, comédien.nes, dramaturge, technicienne, metteur en scène, administratrice des Mains Libres avons questionné la pertinence de continuer le processus de création d’Habitants du Vide.

La réponse a été sans appel : oui, nous continuons de croire aux histoires qui défrichent d’autres manières d’être au réel. Oui, nous croyons au partage des souffles, ici et maintenant. Oui, nous voulons continuer à sculpter nos avenirs en cultivant nos imaginaires.

Habitants du vide part d’une situation simple : une personne, poussée à bout par le rythme d’une vie désincarnée bascule vers un ailleurs dont elle ne connaît pas l’issue. Ce pas dans le vide, loin de réveiller des monstres angoissants, ouvre des possibilités poétiques insoupçonnées.

Cette écriture, initiée il y a deux ans, résonne dans nos quotidiens, s’empare peu à peu du plateau et de nos corps. Avec nos partenaires, nous continuons d’ouvrir des espaces de partage physique et de nourrir un substrat d’imaginaire commun.

Cheminer avec vous, programmatrices.eurs, enseignant.es, travailleuses.eurs sociaux, responsables et personnels des théâtres, des festivals, des MJC, des centres culturels, des lieux de résidence, des médiathèques,  c’est tisser les mailles d’un filet social et culturel dans lequel notre humanité peut amortir ses vacillements et qui sait, rebondir vers un nouvel envol.

Pour mener à bien cette création et plus encore pour lui faire rencontrer le public en chair, en regard et en souffle, nous avons plus que jamais besoin de nourrir et d’être nourrit par votre travail au quotidien sur les territoires.

Le spectacle vivant est une pratique essentielle.

Merci de votre présence.

- L’équipe des Mains Libres

Habitants du Vide est un passage à l’acte poétique.

Au milieu d’un monde qui peine à raconter son avenir, nous basculons vers un ailleurs où les corps et les marionnettes dessinent autrement le rapport au réel.

L’appréhension sensible de ce monde peuplé d’oiseaux hybrides et de poésie sans mot installe le temps d’un envol la confiance dans les corps et les imaginaires.

Documents de production
Liens utiles