Mon Paradis

Cie Bachibouzouk

Création saison 21/22

« Le voisin est un paradoxe. Il est proche de nous, mais on ne le connaît pas, ou bien on le connaît sans le connaître, ou bien on croit le connaître mais on ne le connaît pas vraiment. Le célèbre film « Fenêtre sur cour » est entièrement basé sur cette étrange familiarité et cette lointaine proximité du voisin. Le voisin, cet inconnu, apparemment si banal et si paisible. Et si c’était un monstre ? »

 

C’est en s’appuyant sur cette constatation et en s’inspirant des faits réels d’actualité relatant de démantèlement de camps de migrants qu’est née la première écriture de « Mon paradis ».

 

A partir de cette forme courte de théâtre d’objets déjà existante, présentée dans différents festivals dont l’édition 2019 du Festival Marionnettissimo, la compagnie Bachibouzouk envisage donc la création de deux autres saynètes formant ainsi une trilogie autour des relations de voisinage.

Pour ce projet, en cours de production, nous recevons le soutien du Théâtre du Grand Rond avec un accueil en résidence et une semaine de diffusion, saison 2021/2022.

Soutien pressenti du département du Lot et La Région Occitanie.

Accueil Résidence : Espace Appia Anglars Juillac (46) , Astrolabe grand Figeac (46) .

Des actions culturelles en partenariat avec la Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du vignoble et l'Espace Appia sont prévues sous forme de "résidence d'écriture de terrain" menée grâce aux échanges et recueils avec les habitants de ce territoire.

D'autres actions culturelles peuvent être menées avec des publics scolaires, collège et lycée, autour des thématiques abordées dans le spectacle : voisinage, clandestinité; ou de la technique utilisée, le théâtre d'objets.

La cie est pour ce projet à la recherche de coproduction, d'accueil en résidence et de pré-achat de représentation.