QUI SOMMES NOUS?

 Parmi les équipes passionnées qui ont contribué à l’éclosion d’un mouvement sans précédent de reconnaissance de cet art multiforme qu’est la marionnette, Marionnettissimo joue un rôle de premier plan en tant que structure de référence dans l’agglomération toulousaine et au niveau international. Ancrée depuis 2006 à Tournefeuille, l’association travaille toute l’année sur le développement de projets d’action culturelle locaux et internationaux, à destination de tous les publics. Chaque année, notre activité la plus importante est le festival Marionnettissimo qui a lieu tous les ans au mois de novembre depuis 1990.

UNE HISTOIRE DE PASSION

Depuis 1990, nous n’avons cessé de défricher, de créer, d’accompagner les nouveaux territoires de la marionnette. Mais notre élan vient de loin :

le théâtre d’objets était déjà présent dans les oeuvres de Calder ou de Tinguely, Craig l’avait théorisé dès le début du XXe siècle, le Bauhaus ou les Dadaïstes ont ouvert la voie vers un théâtre différent, insolite, à la fois populaire et au coeur des évolutions contemporaines.

En 1989, Marina Montefusco, Rosetta Arcuri et Jean Kaplan, marionnettistes tous les trois, sont parties prenantes d’une effervescence incroyable.

 

Sur la planète marionnettique, les équipes artistiques cherchent, renouvellent leurs langages, vont à la rencontre des autres arts. Mais la marionnette est encore cantonnée à des images réductrices et dévalorisantes. C’est pourquoi nos trois utopistes, rejoints par un groupe de marionnettistes et de passionnés, créent le premier festival Marionnettissimo. Celui-ci a lieu au printemps 90 en partenariat avec de nombreuses structures de l’agglomération toulousaine. Il se poursuivra sur un rythme biennal jusqu’en 2006, puis annuel à partir de 2008.

« Militants de la marionnette » dès 1990, les créateurs de Marionnettissimo peuvent être fiers d’avoir contribué à l’éclosion d’un mouvement de reconnaissance sans précédent de cet art multiforme.

 

En effet, aujourd’hui, la marionnette est partout : de nombreuses scènes pluridisciplinaires l’accueillent dans leurs programmations, qu’il s’agisse de théâtres municipaux, de scènes nationales ou de CDN. Marionnettissimo a joué son rôle dans cette évolution en défrichant, en prenant des risques artistiques et finalement en créant une relation de confiance avec le public.

 

Aujourd’hui, ce combat semble gagné. Par exemple, la notion de spectacles à destination d’un public d’adultes ne fait plus écarquiller les yeux de personne. Cependant, il y a encore à convaincre chacun de l’expérimenter par soi-même : rendre compte d’une effervescence artistique qui, réalisant l’utopie du « spectacle total », intègre théâtre, musique, danse, arts plastiques et nouvelles technologies de l’image, cela reste le mandat essentiel de Marionettissimo.

Et aujourd'hui ?

 

En 2016, à la suite d'un travail en commun mené pendant deux ans  avec le Conseil d'administration, Jean Kaplan a transmis la direction de la structure à l'équipe déjà en place. Cette belle aventure humaine permettra la pérennisation d'un projet dont le cœur reste de favoriser le développement des arts marionnettiques dans un esprit d’ouverture, d’échange et de coopération aussi bien en interne qu’avec le public et les partenaires professionnels.

 

Il s’agira :

  • De défendre un art populaire de qualité dans son évolution contemporaine aussi bien que dans son enracinement traditionnel.

  • De nourrir la capacité à penser le monde, à le rêver et parler d’un certain « droit à l’inutile ». 

LE RESEAU HISTORIQUE DES LIEUX PARTENAIRES

 

Depuis 1990, ce sont près de 100 lieux et structures qui ont été des partenaires de diffusion de Marionnettissimo. Nous avons ainsi créé un réseau informel et joué souvent un rôle d’initiateur vis-à-vis d’opérateurs culturels qui méconnaissaient les formes contemporaines de la marionnette. Grâce à la synergie engendrée par Marionnettissimo, ceux-ci ont souvent pu prendre le risque de programmer des propositions à destination des publics d’adultes.

Près de 100 lieux partenaires entre 1990 et 2018

Tournefeuille (cœur du festival depuis 2006)

L’Escale

Le Phare

L’Usine, centre national de la rue

Cinéma Utopia

L’Agité

Studio de danse

École d’enseignements artistiques

Médiathèque

Maison des associations

Centre de loisirs

A Toulouse :

Agence Groupama

Cave-poésie

Centre Alban Minville

Centre Culturel Bellegarde

Centre d’animation Soupetard

Centre Henri Desbals

Cinéma ABC

Cinémathèque

Espace Bonnefoy

Espace Croix-Baragnon

Espace Job

Galeries Lafayette

Hôpital des enfants

Instituto Cervantes

L'Herbe tendre

La Fabrique

Le Bijou

Le Chapeau Rouge

Le Quai des savoirs

Le Ring

Librairie Oh les beaux jours

Librairie Ombres Blanches

Maison de quartier Amouroux

Maison de quartier de Rnagueil

Médiathèque José Cabanis

MJC Pont des Demoiselles

MJC Roguet

Musée Dupuy

Palais des Congrès Pierre Baudis

Théâtre de poche de l’ENAC

Théâtre des Mazades

Théâtre du Grand Rond

Théâtre Garonne

Théâtre Jules Julien

Théâtre le Fil à plomb

Théâtre Sorano

TNT

Yemaya

Les bars à Toulouse :

L'Excale

La Loupiote

La Part du hasard

Le Bièrographe

Le Bistrologue

Le Breughel

Le Cherche-ardeur

Le Communard

Le Dubliners

Le Foxy

Le Moloko

Le Nain jaune

Le Petit Vasco

Le Ptit Bouchon

Le Taquin

Le Txus

O'Bohem

The Blind Tiger

The Dispensary

The Petit London

Haute-Garonne, 31 :

Alan / Notre Dame de Lorette

Bessières

Blagnac (Odyssud)

Castanet Tolosan

Castelginest

Colomiers / L’éprouvette

Cornebarieu

Cugnaux

Fenouillet

Fonsorbes

Grenade

Labarthe sur Lèze

Montesquieu Volvestre

Muret

Montastruc la Conseillère / MJC

Pibrac

Poucharramet / Maison de la Terre

Ramonville-Saint-Agne

Roques sur Garonne

Saint-Clar de Rivière

Saint-Jean

Saint-Lys / Asso. Terre Blanque

Venerque

Villemur-sur-Tarn / L’Usinotopie

Villeneuve-Tolosane

Ariège, 09 :

Daumazan sur Arize / Le Mas d’Azil

Foix / Scène nationale

Mirepoix / Festival MiMa

Pamiers

 

Aveyron, 12 :

Naucelle

Onet-le-Château

Rodez / MJC

Saint-Affrique / Salle des fêtes, salle du caveau

 

Gers, 32 :

Samatan

 

Lot, 46 :

Cahors / Scène conventionnée Dyonisos

 

Hautes-Pyrénées, 65 :

Saint-Laurent de Neste

 

Tarn, 81 :

ADDA 81 / Festival Cabrioles en décentralisation

Vaour / L’Été de Vaour

 

Tarn-et-Garonne, 82 :

Beaumont de Lomagne

Labastide Saint-Pierre / MJC la Négrette

Moissac