Marionnettissimo est le fruit d'une histoire de passion incarnée par une équipe toujours en mouvement, à la recherche de la richesse créative de cet art polymorphe situé à la croisée de toutes les disciplines artistiques.

Qui sommes nous ?

 

Parmi les équipes passionnées qui ont contribué à l’éclosion d’un mouvement sans précédent de reconnaissance de cet art multiforme qu’est la marionnette, Marionnettissimo joue un rôle de premier plan en tant que structure de référence dans l’agglomération toulousaine et au niveau international.

 

Ancrée depuis 2006 à Tournefeuille, l’association travaille toute l’année sur le développement de projets d’action culturelle locaux et internationaux, à destination de tous les publics. Chaque année, notre activité la plus importante est le festival Marionnettissimo qui a lieu tous les ans au mois de novembre depuis 1990.

Une histoire de passion

 

Depuis 1990, nous n’avons cessé de défricher, de créer, d’accompagner les nouveaux territoires de la marionnette. Mais notre élan vient de loin : le théâtre d’objets était déjà présent dans les œuvres de Calder ou de Tinguely, Craig l’avait théorisé dès le début du XXe siècle, le Bauhaus ou les Dadaïstes ont ouvert la voie vers un théâtre différent, insolite, à la fois populaire et au cœur des évolutions contemporaines.

En 1989, Marina Montefusco, Rosetta Arcuri et Jean Kaplan, marionnettistes tous les trois, sont parties prenantes d’une effervescence incroyable.

 

Sur la planète marionnettique, les équipes artistiques cherchent, renouvellent leurs langages, vont à la rencontre des autres arts. Mais la marionnette est encore cantonnée à des images réductrices et dévalorisantes. C’est pourquoi nos trois utopistes, rejoints par un groupe de marionnettistes et de passionnés, créent le premier festival Marionnettissimo. Celui-ci a lieu au printemps 90 en partenariat avec de nombreuses structures de l’agglomération toulousaine. Il se poursuivra sur un rythme biennal jusqu’en 2006, puis annuel à partir de 2008.

« Militants de la marionnette » dès 1990, les créateurs de Marionnettissimo peuvent être fiers d’avoir contribué à l’éclosion d’un mouvement de reconnaissance sans précédent de cet art multiforme.

 

En effet, aujourd’hui, la marionnette est partout : de nombreuses scènes pluridisciplinaires l’accueillent dans leurs programmations, qu’il s’agisse de théâtres municipaux, de scènes nationales ou de CDN. Marionnettissimo a joué son rôle dans cette évolution en défrichant, en prenant des risques artistiques et finalement en créant une relation de confiance avec le public.

 

Aujourd’hui, ce combat semble gagné. Par exemple, la notion de spectacles à destination d’un public d’adultes ne fait plus écarquiller les yeux de personne. Cependant, il y a encore à convaincre chacun de l’expérimenter par soi-même : rendre compte d’une effervescence artistique qui, réalisant l’utopie du « spectacle total », intègre théâtre, musique, danse, arts plastiques et nouvelles technologies de l’image, cela reste le mandat essentiel de Marionettissimo.

Et aujourd'hui ?

 

En 2016, à la suite d'un travail en commun mené pendant deux ans  avec le Conseil d'administration, Jean Kaplan a transmis la direction de la structure à l'équipe déjà en place. Cette belle aventure humaine permettra la pérennisation d'un projet dont le cœur reste de favoriser le développement des arts marionnettiques dans un esprit d’ouverture, d’échange et de coopération aussi bien en interne qu’avec le public et les partenaires professionnels.

 

Il s’agira :

— De défendre un art populaire de qualité dans son évolution contemporaine aussi bien que dans son enracinement traditionnel.

— De nourrir la capacité à penser le monde, à le rêver et parler d’un certain droit à l’inutile