LES ACTIONS CULTURELLES ET ÉDUCATIVES TOUTE L'ANNÉE

 

Développer la culture marionnettique pour tous 

Si le festival est la partie la plus visible de notre activité, cela ne doit pas occulter l'intense énergie que nous déployons toute l'année.

Car la mission de Marionnettissimo est bien de promouvoir la marionnette et de permettre au plus grand nombre de la découvrir sous

toutes ses formes. 

Du local à l’international, des actions culturelles et éducatives en direction des adolescents à celles des plus jeunes en passant par

les séniors, de la formation des praticiens de la scène à celle des médiateurs, toutes sont animées par des marionnettistes de la région

et d'ailleurs. Il faut perpétuellement avancer sur le fil qui traverse d’une part le soutien aux créateurs et d’autre part le dialogue avec le public. 

La transmission se trouve au coeur du projet de Marionnettissimo et elle est à nos yeux indissociable des activités de diffusion.

Les projets présentés ci-dessous sont des exemples non exhaustifs du foisonnement de projets que l'association met en oeuvre.

 

Vous êtes intéressés par ce type d'actions ? Vous pouvez contacter  Enora GALLAIS - 05 62 48 30 72

Parcours artistiques et culturels de la ville de Tournefeuille

200 enfants de 6 à 9 ans – Marionnettes et Musique – Muppet et Théâtre d’ombres

200 enfants de 6 à 9 ans – Marionnettes et Musique – Muppet et Théâtre d’ombres

Pour la deuxième année consécutive, Marionnettissimo intervient auprès des écoles maternelle et

primaires de la ville de Tournefeuille afin d'accompagner les enseignant.e.s dans la mise

en oeuvre d'un projet marionnettique, en vue de la création d'un spectacle de fin d'année.

En 2018-2019, ce sont 6 classes, soit environ 200 enfants, qui sont investis dans des projets marionnettiques.

En partenariat avec l'école d'Enseignement Artistique de Tournefeuille, des intervenantes musiciennes assurent

également un suivi afin de proposer une approche la plus complète de la marionnette pour les enfants.

Les classes de maternelles travaillent autour de la muppet, tandis que les classes de

primaire découvrent le théâtre d'ombre.

De décembre 2018 à février 2019

 

 

Émotions marionnettiques

50 jeunes de 6 à 16 ans - Maisons d'Enfants à Caractère Social et Maisons Départementales de la Solidarité

Marionnette contemporaine - Expression des émotions

 

 

 

 

 

 

Dispositif Passeports pour l'art - Ville de Toulouse

La marionnette dans tous ses états

22 enfants 5 à 6 ans - Co-construction avec les enseignant.e.s – Médiation culturelle

Découverte  marionnette contemporaine – Ateliers scolaires​

 

Depuis sept ans, Marionnettissimo conçoit et met en œuvre des parcours culturels à destination

d’enfants scolarisés en cours élémentaire dans le cadre du dispositif Passeport pour l’Art qui est un

appel à projets de la Ville de Toulouse.

 

Marionnettissimo choisit les intervenants et les équipes artistiques en adéquation avec les projets

co-créés avec les enseignants. Marionnettissimo assure ainsi complètement son rôle de médiateur en

facilitant les rencontres et les échanges entre les acteurs artistiques et le milieu éducatif. Coordonnant

la logistique inhérente à chaque projet, nous sommes un soutien de taille permettant aux équipes

artistiques et aux enseignants de se concentrer sur l’aspect artistique et éducatif du projet. Nous proposons dans

le cadre de ce parcours de sensibiliser en premier lieu les enseignants à la marionnette en organisant

à leur intention un parcours dans le cadre du festival Marionnettissimo.

 

Cette année encore, Marionnettissimo interviendra dans une classe toulousaine. :

Les parcours vont commencer par une sensibilisation des élèves et de l' institutrice durant le festival

Marionnettissimo. Les ateliers en classe (fabrication, manipulation) débuteront ensuite au mois de janvier.

Durant l'année, les élèves auront la chance de visionner des spectacles de marionnettes dans des lieux

culturels de la Ville de Toulouse ou ses environs. 

Action réalisée avec le soutien de la ville de Toulouse.

De novembre 2018 à mai 2019.

La marionnette au CLAE

Centre de loisirs - Formation d’animateur.trice.s - Construction - Jeune public – Artiste intervenant.e

 Manipulation – Création d'un spectacle

 

Accompagner des structures pour les aider à structurer un projet marionnette est l'une des missions de

Marionnettissimo.

Cette année, le Centre de loisirs de Bouconne (31) va profiter de l'intervention de Clémence Millet, de la cie

Miss Bouillon, afin de les guider dans la construction de leur projet marionnette, en cohérence avec

leur projet pédagogique.

Afin de toucher le plus d'enfants possibles, ce sont d'abord les animateurs qui seront formés

à une technique de construction reproductible avec le jeune public du centre de loisirs.

Puis, l'artiste interviendra à nouveau, cette fois ci auprès des enfants et des animateurs, afin de

leur apprendre à manipuler leurs marionnettes.

En vue de la création d'un spectacle, Clémence leur donnera également des pistes dans la construction

et l'articulation d'une telle forme.

De mars à avril 2019. 

 

Parcours danse & marionnette

Partenariat avec le Théâtre du Grand Rond - 12 enfants de 6 à 10 ans – Danse – Marionnette

thématique de l’Exil – Ateliers

Dans le cadre de l'action d'éducation artistique et culturelle collective "1,2,3 Grandis toi", portée par

la Plateforme Jeune Public Occitanie, le Théâtre du Grand Rond et Marionnettissimo s'associent

pour proposer un parcours pluridisciplinaire, mêlant danse et marionnette, à des enfants âgés

de 6 à 10 ans.

Ce sont les artistes Céline Pique de la compagnie Rouges les Anges, et Neige Salinas de la  

cie Diotime, qui guideront  les enfants dans la découverte des ces deux disciplines artistiques

autour des thèmes du voyage, de l'exil, du partage, des parcours de vie vers l'ailleurs.

Pour cela, les enfants participeront à des ateliers de manipulation, d'expression corporelle, avant de

s'essayer à la fusion de ces deux arts.

Ils assisteront également au spectacle "Nous voilà" de la cie Rouges les Anges et "Exil" de la

compagnie Diotime.

De avril à mai 2019

Avec le soutien de la Direction Générale de la Création Artistique.

Recette de vie & théâtre d'objet

Projet Culture Justice avec la Maison d'arrêt des femmes de Seysses - théâtre d'objet -

thématique des parcours de vie - ateliers

Par ce projet, la compagnie Nanoua veut inviter les femmes à s'exprimer, à parler de la vie et d'elles

autrement et donc à poser un autre regard sur elles.

Comment trouver une autre porte d'entrée pour aller vers la valorisation de l'être en transformant

l'image de soi grâce au théâtre d'objet.

Grâce à une série d'ateliers au mois de juillet et de décembre 2019, les femmes seront invitées

à créer une relation avec leurs imaginaires, leurs poésies intérieures pour découvrir que l'on

peut toutes créer grâce à l'écriture, au théâtre, au clown et aux objets.

Projet réalisé avec le soutien de la DRAC Occitanie et du Ministère de la Justice.

De juillet à décembre 2019

Ce projet a vocation à provoquer la rencontre entre environ 50 jeunes âgés de 6 à 16 ans rattachés à 4 MECS (Maisons d'Enfants à Caractère Social) et 3 MDS (Maisons Départementales de la Solidarités) de la métropole toulousaine, et la marionnette contemporaine par l'exploration des émotions en prenant comme point de départ le spectacle "Emotik" de la compagnie Rouges les Anges, complices de notre projet.

La marionnette est envisagée comme un média d'expression de l'enfant, pour apprivoiser ses émotions au travers de l'apprentissage de la construction, de la manipulation et de l'écriture.

Pour ce faire, les jeunes pourront participer à des ateliers d'écritures et de construction / manipulation de marionnettes en mousse.

Ils seront également conviés à assister à des spectacles, des visites de lieux pour découvrir l'envers du décors, et seront accompagnés par l'équipe de Marionnettissimo afin de leurs donner le plus de clés, nécessaires  à l'appréhension du monde de la marionnette contemporaine.

De novembre 2018 à mai 2019.

Action développée avec le soutien de la DRAC Occitanie et le Conseil départemental de la Haute Garonne.

 ©DR / Exil   ©Baptiste Hamousin / Nous voilà